FANDOM



Menu de navigation – Shara Ishvalda
Aperçu Attaques Équipement Photos
Guides Éthologie Dépeçages Vidéos

Le Shara Ishvalda, appelé aussi la "vouivre immortelle" est un dragon ancien, et le boss final de l'histoire de Monster Hunter World: Iceborne.

Mhwi-shara ishvalda render 001



Physiologie Modifier

Le Shara Ishvalda est un immense dragon coloré qui se recouvre de pierres pour se protéger, ce qu'il fait lors de sa 1ère phase. Lorsqu'il est recouvert de roches, il est assez massif et ressemble à un golem de pierre bleu et marron. L'utilisation d'une telle armure lui permet d'intimider les intrus et de se défendre des agressions.

Dans sa 2ème phase, il montre sa véritable apparence, un dragon ancien aux écailles de couleur or. Bien qu'il soit moins imposant sous cette forme, il devient néanmoins plus agressif. Son visage est étrangement proche de celui d'un être humain et deux crocs inférieurs ornent les côtés de sa mâchoire. Ses écailles ont l'aspect de pétales et d’écorce. Ses pattes et son thorax sont bleus-violets; quant à son dos, il est de couleur rouge avec des ostéodermes dessus. Sa queue se termine en un enchevêtrement d'écailles semblables à des racines. Il ne possède pas de véritables ailes : se sont des sortes de mains avec de longs "doigts" qui sont les phalanges de l'aile, sans membranes, qu'il utilise pour attaquer. En maniant ces "doigts" -colorés d'un dégradé de couleur allant du bleu au rouge- il peut expulser de l'air sous pression qu'il dirige vers ses victimes. Tout cela implique qu'il a, comme le Valstrax, vu ses ailes se transformer au cours de l'évolution. Elles sont de plus préhensiles : il peut s'en servir pour attraper ses victimes.

Dans sa 3ème phase il ouvre les paupières, laissant apparaître des yeux globuleux jaunes avec une pupille rouge, lui donnant un air terrifiant.

CapacitésModifier

Le Shara Ishvalda possède un contrôle sur la terre grâce aux vibrations qu'il peut émettre. Pour se déplacer sous le sol, il injecte de l'air dans celui-ci afin de le transformer en sable. Lorsqu'il se déplace ainsi, il peut accoler des roches à son corps grâce à un fluide, lui permettant d'émerger dans son armure de pierre.
En combat, une fois débarrassé de sa protection rocheuse, il expulse de l'air de ses ailes pour se défendre. Il peut créer des éruption de terre et des zones de sables mouvants en plantant ses ailes dans le sol pour en changer la structure. Sa capacité la plus meurtrière consiste à rassembler son énergie et ses vibrations en un orbe avant de le faire exploser dans le sol, celui redevenant dur après l'impact.
En plus de l'air comprimé, le Shara Ishvalda utilise quelques coups au corps à corps, comme des morsures, des coups de patte et use de ses ailes préhensibles pour ratisser le sol.

Comportement Modifier

Comme pour la majorité des dragons anciens, on ignore tout de la vie de ce monstre, mais comme le Xeno'jiiva, il se distingue grandement de tous les autres dragons rencontrés jusqu'à présent du fait qu'un seul et unique individu fut découvert. On sait simplement qu'il a une influence incroyable sur les écosystèmes, à tel point que son seul réveil a permis l'apparition de sous espèces dans le Nouveau monde. De plus, les ondes sonores générées par les extrémités de ses ailes sont capables de créer des séismes entraînant parfois d'immenses failles géologiques. Ce son est d'ailleurs le "chant" entendu par l'assistante au tout début de Monster Hunter World: Iceborne.
Le Shara Ishvalda semble passer la majeure partie de son temps sous terre, restructurant la géologie de la région par ses déplacements. En cas de menace, il sortira du sol recouvert d'une épaisse couche de roche et de terre. Cette armure est très lourde et le ralentit beaucoup, mais elle lui permet d'intimider les agresseurs et de se défendre efficacement de leurs coups. Si l'armure est détruite, le Shara Ishvalda deviendra plus combatif et agile, et attaquera avec de l'air comprimé qu'il expulse du bout de ses ailes. Lorsqu'il est exposé hors de sa protection rocheuse, il garde les yeux fermés pendant un certains temps, devenant plus agressif une fois qu'il les ouvre et voit ses cibles. Il semble être belliqueux une fois provoqué, puisque même à l'article de la mort, il préfère attaquer une dernière fois ses assaillants plutôt que de s'enfuir sous terre.

Habitat Modifier

Pour l'instant, le Shara Ishvalda n'a été signalé que dans le Berceau oublié (une Île mystérieuse située au Sud-Ouest du Givre éternel), qui lui est propre, mais il est possible, comme le Xeno'jiiva, qu'il existe plusieurs autres spécimens dans le monde. On apprend aussi qu'il se déplace dans le sol grâce à sa capacité à changer le sol en sable, ce qui provoque des séismes de temps en temps sous le Nouveau Monde. Dans le jeu, on apprend également que son déplacement sous la Rivière éternelle, provoquant de brefs tremblements de terre, créée de dangereuses perturbations dans l’écosystème. Malgré tout, il est montré qu'il joue aussi un rôle important dans la chaîne trophique et l'équilibrage des écosystèmes. Toujours est-il qu'il est peut être responsable, seul ou avec le Xeno'jiiva (mais pour l'instant, cela n'a pas encore été confirmé), de l'apparition des nouvelles espèces, sous-espèces et variantes, provenant du Fief glorieux, dans le Nouveau Monde, bien que le ou les liens n'ont pas encore été déterminés.

Apparaît dans Modifier

Apparitions chronologiques
1ère apparition
(États-Unis / Europe)
1ère apparition
(Japon)
Dernière apparition
Logo-MHWI (2019) Logo-MHWI (2019) Logo-MHWI (2019)
Opus principaux
Série Frontier
  • Aucune apparition
Hors-série
  • Aucune apparition


Description Modifier

Description du jeu Monster Hunter World: Iceborne
MHWI-Shara Ishvalda Icon Un dragon ancien mystérieux qui a le pouvoir de manipuler la terre. Les vibrations de ses ailes déstabilisent les chasseurs.

Remarques Modifier

  • Son attaque ultime ressemble fortement à un Rasengan (Orbe tourbillonnante, technique de la série Naruto) même dans son fonctionnement.
  • Sa queue ne peut pas être coupée. Ses ailes, si. Les couper laissera tomber un morceau d'aile qui peut être dépecé.
  • Le Shara Ishvalda est très proche du Valstrax en de nombreux points, notamment concernant les ailes. En effet, comme ce dernier, les ailes du Shara Ishvalda ont perdu leur patagium au cours de l'évolution. Les phalanges, dotées de trous à chaque extrémité, peuvent être utilisées comme troisième paire de pattes. Cependant, alors que le Valstrax tire des jets de feu (presque des lasers), lui permettant de voler sans battre des ailes, le Shara Ishvalda, lui, projette des vibrations et est exclusivement terrestre. On ignore malgré cela si les deux monstres ont un ancêtre commun ou s'il s'agit de convergence évolutive.
  • Vous pourrez voir que les montagnes autour de l’arène (pas ceux qui font office de piège à rocher) s’effondrent au fur et à mesure. Sachez que moins il y a de montagnes, plus le monstre est faible.
  • Les yeux du Shara Ishvalda ne suivent pas le chasseur mais la caméra, donnant l'impression qu'il fixe directement le joueur et brise donc le 4ème mur.
  • Le Shara Ishvalda semble être basé à la fois sur la végétation et les croyances dharmiques.
    • Sa carapace de pierre peut être l'analogie d'une graine de plante qui "éclot" lorsque le Shara Ishvalda montre sa vraie forme. Une fois sous sa véritable apparence, ses écailles sont semblables à des pétales et de l'écorce, sa queue et ses ailes ressemblent à des racines et sa tête rappelle un lotus. L'arène où on l'affronte, le Berceau oublié, possède aussi une forme semblable à un lotus.
    • Lorsqu'il se dévoile sous sa forme véritable, le Shara Ishvalda se redresse, les ailes déployées, cette image rappelle les divinités hindoues et Bouddha qui possèdent plusieurs bras. Son action d'ouvrir les yeux peut être vu comme l'ouverture du "troisième œil" et l'accès à l'illumination. Le fait qu'il suive la caméra des yeux laisse penser qu'il puisse voir le joueur lui-même et donc "l'âme" du chasseur. Son thème musical comporte des influences orientales et mystiques. Pour corroborer le tout, les armes que l'on peut créer avec ses matériaux sont nommées d'après des concepts hindous et bouddhistes (Karma inexorable, Clairvoyance infinie...).
  • Le nom "Shara Ishvalda" a ses origines en partie dans le sanskrit.
    • Shara peut provenir de différents termes en fonction de la façon dont il est écrit. Śāra (शार - prononcé "shar") peut faire référence à une petite montagne indienne mentionné dans le texte Varāhapurāṇa; Sāra (सार - prononcé "sar") peut signifier "l'essence", la "substance" et "l'âme", mais aussi un fluide, un mouvement ou encore la force, l'énergie; Sāraḥ (सारः) peut désigner la moelle d'une plante.
    • Shara vient également du nom d'un dieu sumérien mineur de la guerre, fils de Inanna -aussi connue comme Ishtar-, déesse de la guerre, de la justice, du sexe et du pouvoir politique. La première partie du nom japonais du Shara Ishvalda, "An Ishuwaruda", fait référence à Inanna.
    • En Ladino, une langue judéo-romane, "Shara" signifie "bois".
    • Ishvalda est un concept hindou qui désigne l'essence d'un dieu suprême.


Juste un petit sondage ...
Comment trouvez-vous le Shara Ishvalda ?
 
74
 
4
 
3
 
4
 

Ce sondage a été créé le septembre 8, 2019 11:29 et 85 personnes ont déjà voté.
À quel point le Shara Ishvalda est difficile ?
 
11
 
50
 
9
 
3
 

Ce sondage a été créé le septembre 8, 2019 11:31 et 73 personnes ont déjà voté.


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .