FANDOM


La Civilisation antique (japonais 古代文明) était autrefois une glorieuse civilisation, bien plus avancée technologiquement que celle actuelle qui disparut mystérieusement il y a des siècles. Elle est notamment à l'origine d'immenses constructions encore visibles aujourd'hui, à l'image de la Tour, du Corridor Céleste ou du Mirador Céleste.

FrontierGen-Sky Corridor Concept Artwork 001

Ce qu'il en reste aujourd'hui Modifier

Malgré sa disparition depuis maintenant des siècles, la civilisation antique continue d'exister à travers ses différentes constructions monumentales ou par certaines connaissances redécouvertes par la Guilde des chasseurs.
En effet cette civilisation a laissé derrière elle des ruines d'anciennes villes un peu partout dans le monde, preuve qu'elle avait vraisemblablement colonisé la totalité du monde connu. On retrouve des ruines notamment dans lea Steppe Ancestrale, l'Île Déserte et la Cime oubliée.
De plus, certaines de leurs anciennes connaissances sont continuellement remises à jour par l’intermédiaire de Codex ou de secrets sur les dragons anciens donnant un avantage certain à la Guilde sur eux. Ces savoirs enfouis ont aussi permis la construction d'armes meurtrières comme les Dragonators ou les Démolisseurs.
Cependant, malgré toutes les recherches menées, nombre de leurs secrets restent dissimulés et n'attendent qu'à être découverts.

Constructions monumentales Modifier

En plus des ruines éparses retrouvées un peu partout dans le monde, la civilisation antique a érigé de gigantesques tours dont la raison même de leur existence nous est encore inconnue.
Parmi ces monuments, quelques uns ont déjà été découverts :

  • La Tour est la première tour a avoir été découverte. Celle-ci comporte de nombreux étages en grande partie démolis avec le temps. Cependant, son sommet semble être devenu l'habitat de nombreuses espèces de monstres très rares comme la Rathian d'or ou le Nargacuga Sélénite. Peu de choses sont encore connues à son sujet.
  • Le Corridor Céleste est peut-être un des exemples les plus frappants de l’ingénierie de cette ancienne civilisation. Mesurant plusieurs centaines de mètres de haut, bien qu'aucune réelles mesures n'aient été effectuées, il est constitué de tout autant d'étages, chacun séparé en d'innombrables pièces transformant cette tour en un réel labyrinthe. De plus, celle-ci comporte encore de nombreux pièges mortels qui rendront ardue l'exploration de chaque étage, sans compter les nombreux monstres qui y ont élu domicile. Fait intéressant, il semble qu'un Dragon ancien en soit devenu une sorte le Gardien. Il porte de nom de Duremudira.

À son sommet, le Mirador Céleste, un majestueux dragon a pris place. Le Guanzorumu semble être le maître des lieux, contrôlant les moindres faits et gestes de ceux qui s'aventurent sur son domaine.

Étude de cette civilisation Modifier

Liens avec les monstres Modifier

La civilisation antique est connue pour avoir mené de nombreuses expérimentations sur certaines espèces de monstres comme les wyvernes volantes via leurs énormes tours. On a retrouvé des composants de Dragons anciens comme le Kushala Daora dans les fondations même de ces tours, indiquant qu'elle les utilisait probablement pour ses constructions, à moins que les bâtisseurs n'aient enfouis la dépouille de leurs sujets d’expérimentation dans la tour elle-même.
La civilisation antique semble aussi avoir "dressé" certains monstres afin qu'ils protègent corps et âme ces gigantesques structures. En effet, selon les rapports d'exploration du Corridor Céleste, des monstres possédant une aura mystérieuse semblent protéger certaines salles de la tour. Un mystérieux dragon semble aussi s'attaquer aux équipes d'exploration sans hésitation à un certain étage de la tour, ne laissant que peu de survivants à chaque fois. Des scientifiques ont aussi réussi à trouver la dépouille de monstres encore inconnus, suggérant l’existence d'espèces non-découvertes se cachant dans l'ombre.

L'acte oublié Modifier

L'Acte oublié, tel qu'il est mentionné dans les archives, décrit une des périodes les plus sombres de l'histoire de la civilisation antique. En combinant science et biologie, les anciens réussirent à faire des expériences contre-nature en créant de la vie à partir de morceaux de monstres et d'équipement. Toutefois, ces expériences étaient éthiquement et moralement horribles pour une raison : Afin de créer une nouvelle forme de vie, une autre créature doit se séparer de la sienne.

La toute première forme de vie crée par cette civilisation fut l'Arme Draco-équivalante (japonais イコール・ドラゴン・ウェポン), ou plus simplement Soldat Mecha-wyverne (japonais 竜機兵), une bio-arme censée égaler la puissance des Dragons. Afin de parvenir à cette fin, plus d'une centaine de Dragons furent tué pour créer cette unique forme de vie. De plus, plus la quantité de sang utilisée pour sa conception était importante, plus longtemps il pourrait vivre.
Pas grand chose d'autre n'est connu sur cette arme biologique. Toutefois, un spécimen mort a été découvert dans un des entrepôts de la Guilde des chasseurs qui mène actuellement des recherches à son sujet.

La Grande guerre des Dragons Modifier

À cause des expériences de la civilisation antique nécessitant le sacrifice de centaines de Dragons, tous les Grands Dragons furent affectés et décidèrent de mettre un terme à leur existence. Les Dragons devenaient malade de la manière dont les humains les traitaient comme du bétail et par leur non-respect de la nature. Il décidèrent donc de les rayer de la surface de la planète et de mettre fin à l'espèce humaine. Ainsi commença une longue et violente guerre entre les humains et les Dragons qui s’étendit partout dans le monde, ne laissant que destruction et mort derrière elle. Même si les circonstances exactes de cette guerre sont inconnues, la Légende du Dragon Noir est supposée décrire exactement tout ce qu'il s'est passé. Finalement, cette grande guerre se termina par l’extinction de la plupart des Dragons et la disparition de la civilisation antique.
Cependant, contrairement au souhait des dragons, l'espèce humaine ne semble pas s'être éteinte totalement et quelques rares humains peuvent encore être rencontrés aujourd'hui, même si elle a été supplanté par les Wyveriens, bien plus respectueux de la nature.

Le Parfait ennemi de l'HumanitéModifier

Durant la Grande guerre des Dragons, un Parfait ennemi de l'Humanité (japonais 完全なる人類の敵) existât et est encore supposé vivre aujourd'hui dans les ruines du Château Schrade. Un Dragon ancien désigné comme étant le Dragon Démoniaque (japonais 邪龍), ou encore sous le nom de Fatalis. Le Fatalis est connu dans les légendes pour avoir une haine sans commune mesure envers l'espèce humaine, gardant en mémoire les souvenirs de ses ancêtres assassinés sans pitié et par centaines durant l'Acte oublié. De par sa puissance phénoménale, il est capable de détruire des royaumes entiers sans un avertissement comme ce fut le cas pour le royaume de Schrade. Tout comme la civilisation antique le faisait à sa façon pour les wyvernes morts, le Fatalis va incorporer les cadavres et équipements des chasseurs morts sur sa propre carapace afin de la rendre plus puissante. Toutefois, ceci n'existe que dans les légendes et le Fatalis est censé avoir disparu depuis des siècles.
Quand le monde sera rempli de wyvernes, la légende ressuscitera, la chair sera dévorée et les os broyés. Ainsi le dit cette mystérieuse prophétie...
Après avoir vécu de nombreuses années, il est dit que le Fatalis qui a détruit le royaume de Schrade a vu sa carapace blanchir…

Remarques Modifier

Galerie Modifier

Sources Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .