Wiki L'encyclopédie Moga
Advertisement
Wiki L'encyclopédie Moga
19 182
pages
Menu de navigation – Basarios
Aperçu Attaques Équipement Photos
Guides Éthologie Dépeçages Vidéos
Liste des monstres


ItemIcon006.png Remarque:

Cette page contient une explication plausible sur l’éthologie du monstre, et ne découle pas toujours d'un canon de la série (voir éthologie).

Description[]

MHRise-Basarios Icon.png

Ces jeunes Gravios sont connus pour leur carapace très dure. Souvent cachés sous terre, ils imitent les rochers et attaquent les mineurs peu méfiants. Leur carapace étant plus résistante que celle des Gravios adultes, ils attaquent en chargeant. Ils émettent aussi parfois des gaz toxiques.

Taxinomie[]

Ordre Sous-ordre Infra-ordre Super-famille Famille
Saurischia Theropoda ? Wyverne Wyverne ailée

Le Basarios est un Gravios juvénile. Même si sa carapace est très dure, elle n'est pas aussi dure que celle d'un adulte.

Habitat[]

Les Basarios se trouvent dans le Bois éternel, la Cime oubliée, les Cavernes de lave, le Corridor céleste, la Forteresse rouge, la Sombre forêt cachée, les Plaines de sable (MHRise), le Vallon volcanique, le Volcan, les Volcans sinistres, le Vieux Volcan, et le Vieux Marais.

Un Basarios a besoin de beaucoup de minerai pour survivre, et le Volcan ainsi que le Marais sont réputés pour leurs filons riches.

Ce monstre est également présent dans les cavernes du Vieux Marais, les même que celles où le Khezu réside.

Écosystème[]

Les jeunes Basarios sont abandonnés par leur mère peu de temps après leur naissance, et passent la majorité de leurs jeunes années à se nourrir et à tenter de survivre. Alors très bas dans la chaîne alimentaire, ils sont la proie de monstres variés, tels que l'Akantor. Face à un prédateur de ce niveau, les mécanismes de défense naturels des Basarios sont dérisoires, tout au plus lui donnent-ils un mince espoir de faire diversion avec des gaz, empoisonnés ou soporifiques...  Ainsi, son moyen de survie le plus efficace, toute situation confondue, reste assurément le camouflage. On ne sait pas exactement comme il acquiert cette carapace dorsale rocheuse, si elle est construite de manière consciente ou non par le Basarios. Néanmoins, cette dernière agit comme un véritable aimant à mousse et lichen, qui y poussent abondamment, rendant le camouflage encore plus efficient. On note qu'il s'agit d'organismes thermophiles : Ainsi, ils ne sont pas gênés par la température élevée des habitats du Basario, même si les courts séjours de ce dernier dans la lave ont pour effet de détruire une grande partie de cette flore. 

La présence abondante de végétaux/lichen sur les carapaces de Basarios nous conduisent à conjecturer une relation symbiotique entre Basarios ces derniers, un peu semblable à celle du corail avec les algues. Il pourrait ainsi participer à la création de micro-biomes, où se développeraient une faune et/ou une flore encore inconnue.

Même si leur alimentation est surtout composée de minerai, les Basarios peuvent occasionnellement se nourrir de viande. Néanmoins, leur poid important occasionant une lenteur relative, ou à tout le moins, une incapacité à poursuivre des monstres agiles tels que les Kelbi, on peut en déduire qu'il s'agit de monstres opportunistes, n'hésitant pas à attaquer par surprise des bêtes blessées ou affaiblies. Dans certains cas où les ressources en minerai sont rares, il est très probable qu'il n'hésitera pas à se nourrir de charognes.

En conclusion, on peut donc dire que le Basarios a vis à vis de son environnement une attitude plutôt passive : mis à part sa consommation de minerais et les possibilités de développement de micro-biomes sur son dos, il n'est pas un prédateur important, et n'est chassé que par une variété restreinte de monstres. On peut donc en déduire qu'il présente un facteur envahissant important, surtout si il n'est pas la proie exclusive de ses prédateurs, dont on ne sait pas encore tout. Dans le doute, la Guilde organise régulièrement des battues dans le Bois éternel afin de réguler un minimum leur population.

Morphologie[]

La carapace semblable a un rocher du Basarios le protège de la majorité de la chaleur volcanique.

Il peut se mouvoir dans la lave, mais pas pendant de longues périodes.

Le Basarios possède des griffes relativement grandes sur ses ailes courtes, qui sont faites pour creuser plus facilement le sol. La queue du Basarios ne s'est pas encore développée pour atteindre la célèbre queue en forme de masse du Gravios. Le dos du monstre ressemble à un rocher sortant de terre, comme ceux que l'on trouve dans les régions volcaniques, et sert de camouflage brut mais efficace.

En terme de moyen de défense, le Basarios peut produire un gaz brûlant, empoisonné ou somnifère grâce aux pores situés tout le long de son corps.

De rares spécimens ont développés du poison très puissant et des poches de flammes, et sont connus pour être très agressifs au point de sauter ou de rouler sur leurs attaquants, les fracassant instantanément.

Leur corps est tâché de poison autour des pores, et ils ont les yeux inhabituellement bleus. On ne sait pas s'il s'agit d'une mutation, ou un élément unique en son genre.

Comportement[]

Bien moins agressif qu'un Gravios, le Basarios se contente de maintenir son camouflage de roche et de se nourrir de minerai.

Ils peuvent devenir agressifs en étant attaqués, et cracher des boules de feu, tirer des rayons de feu et écraser leurs adversaires. Ils émettent aussi plusieurs types de gaz.

Un Basarios retournera à ses occupations dès qu'il sent que la menace n'est plus là. Le monstre pourra à l'occasion s'enfuir en creusant rapidement dans le sol.

Cependant, les plus agressifs pourront utiliser cette méthode pour attaquer depuis le sol, comme le Diablos.

Advertisement